Tout d’abord mannequin pour les grandes maisons de couture, puis styliste, créatrice de bijoux, fabricante d’articles de haute couture, gantière, Mary Beyer fait tout avec passion et engagement. Depuis toujours, elle vit dans le monde de l’artisanat.

Il y a une dizaine d’année, Mary Beyer a repris la célèbre ganterie Lavabre Cadet afin de perpétuer un savoir faire inégalable, c’est avec détermination qu’elle a repris cette entreprise mise à mal dans les années 90. Avec Mary Beyer aux commandes, cette prestigieuse maison Lavabre Cadet a reçu le label Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV). Rapidement la haute-couture internationale lui a donné toute sa confiance, Yves Saint-Laurent, Rick Owens, Balenciaga, Balmain, Montana, Demeulemeester, Lanvin... sont tous devenus ou redevenus clients. Le défi était relevé, et ce savoir-faire exceptionnel, sauvé. En décembre 2008, Mary Beyer a ouvert sa galerie d’art et de haut artisanat au Palais Royal, à Paris.

En 2012, Mary Beyer décide de vendre la ganterie, et veut changer un peu plus l’histoire de sa vie. Son énergie, elle la puise dans la découverte d’autres horizons, d’autres cultures, et surtout l’échange humain et artistique. Elle vit désormais entre Paris, le sud de la France et le Sénégal, dans le désert de Lompoul et à Saint-Louis, pour y puiser une énergie créative propice à mettre au point de nouvelles collections de bijoux et d’accessoires ; fabriquer localement des pièces uniques, fragments de cette culture colorée par cette vie partagée entre deux mondes si complémentaires. Elle sculpte et façonne l’ébène, travaille les perles de culture, le cuir, l’argent, l’ambre... Chaque pièce est une histoire totalement unique et éditée en un seul exemplaire. 

OUT OF AFRICA 2016 - Une nouvelle collection que Mary Beyer vous présentera en avant-première,

lors d’une vente exceptionnelle, à Paris, le 12 décembre, de 10h à 20h, 16 place Vendôme. 

Pour contacter Mary Beyer : mary@marybeyer.fr